ANNECY

Annecy, la Venise des Alpes. Annecy, la perle des Alpes. La réputation n’est pas volée, bien loin de là. De fait, les nombreux canaux qui émaillent Annecy – et qui avaient pour vocation de protéger la belle bourgade médiévale et soutenir l’artisanat textile grâce à la force hydraulique – renvoient évidemment à la cité des Doges.

De fait également, on comprend rapidement le qualificatif de “perle des Alpes”, Annecy étant charmantissime. Le contraste entre le lac et les montagnes environnantes est saisissant et tout appelle à la sérénité, même si la ville est extrêmement animée. Le passé historique est riche, Annecy ayant été successivement capitale du comté de Genève, cité de la Maison de Savoie, ville sarde, refuge d’un pape. La ville est parée de mille fleurs et de nombreuses installations artistiques parsèment la ville.

Au-delà d’Annecy, il y a le lac, ce lac à l’eau si limpide, à la couleur si particulière – il est l’un des plus purs d’Europe – qui reflète les montagnes qui l’entourent. Natation, pédalo, paddle, petit bateau à moteur, bateaux de croisière, l’activité est variée sur le lac d’Annecy et il fait bon de s’éloigner de la foule pour apprécier en toute sérénité la beauté majestueuse de Dame Nature. J’avoue un faible pour le pédalo qui permet de faire très exactement ce que l’on veut, qui amuse tant les enfants, qui permet de faire du sport et qui est parfaitement écolo.

J’ai vécu quelques années à Annecy, lorsque j’avais 3/4 ans. Je n’y étais jamais retournée, et pourtant, 40 ans après j’y ai retrouvé le vieux manège, les cygnes, et la beauté. La beauté partout.