JARDIN DES PLANTES

Le Jardin Royal des Plantes Médicinales a été créé en 1635 par Louis XIII.

Il est l’une des plus anciennes institutions scientifiques parisiennes – avant même la création de l’Académie des Sciences en 1666 – et s’inscrit dans le mouvement intellectuel européen qui voit naître au XVIème siècle des espaces dédiés à l’étude de la botanique et aux vertus médicinales des plantes.

En 1718, le Jardin Royal des Plantes Médicinales devient plus simplement le Jardin Royal des Plantes, et, sous l’impulsion de son intendant – le comte de Buffon qui y règne une cinquantaine d’années, se transforme en centre de recherche scientifique. Buffon y fait planter les essences qui lui parviennent du monde entier. Ainsi sont importées sur le sol français en 1789 les premières boutures de chrysanthèmes, rapportées de Chine.

Le Jardin Royal des Plantes laisse place à la Révolution Française au Museum National d’Histoire Naturelle.

Devant la Galerie de Minéralogie, un quartz noir trône, imposant.

Les grandes serres sont inaugurées en 1836, dont la serre de Nouvelle-Calédonie, autrefois appelée “pavillon oriental”.

La serre Art Déco est magnifique.

Le Jardin Alpin est de toute beauté.

La Gloriette de Buffon s’apprécie après la montée d’un labyrinthe qui n’a de labyrinthe que le nom.

La Grande Galerie de l’Évolution a été inaugurée en 1889. Dire que ce bâtiment est imposant serait un doux euphémisme.

Jardin des Plantes