GRANDE MOSQUÉE DE PARIS

C’est pour rendre hommage aux dizaines de milliers de morts de confession musulmane qui se sont battus pour la France pendant la Première Guerre Mondiale que la décision de construire – enfin – une mosquée à Paris se concrétise en 1922.

« Enfin », car le premier projet de construction d’une mosquée à Paris date en réalité de 1842, mais le projet connaît moult atermoiements.

Un enclos au cimetière du Père Lachaise est dédié en 1856 aux inhumations d’Ottomans et à la prière, mais peu utilisé, l’enclos dévolu au bâtiment est rétréci en 1883 et l’ensemble se délabre petit à petit.

En 1914, un projet de plus grande envergure est proposé mais la Première Guerre Mondiale sonne le glas de ce projet. Il faut donc attendre 1922 afin que la première pierre de la Grande Mosquée de Paris soit posée sur l’emplacement de l’ancien hôpital de la Pitié.

Les travaux sont réalisés par Robert Fournez, Maurice Mantout et Charles Heubès, d’après les plans de Maurice Tranchant de Lunel, inspecteur général des Beaux-Arts au Maroc.

Le bâtiment, qui comprend un minaret de 33 mètres de haut, une salle de prière, une madrassa (école coranique), une bibliothèque, une salle de conférence, un salon de thé, un hammam, un restaurant et un jardin des délices, est de style hispano-mauresque, fortement inspiré de la mosquée el-Qaraouiyyîn à Fès, au Maroc et de l’Alhambra à Grenade.

La Grande Mosquée de Paris sera inaugurée le 15 juillet 1926 en présence du président Gaston Doumergue et du sultan du Maroc, Moulay Youssef.

Le 16 septembre 2022