ILE D’AIX

L’île d’Aix est stratégiquement située dans le Pertuis d’Antioche entre l’île d’Oléron et l’île de Ré, en face de l’estuaire de la Charente.

Aix est également très proche de Fort Boyard, qui y est d’ailleurs rattaché cadastralement.

Parlons deux secondes de ce vaisseau de pierre : il était originellement destiné à la protection des ports des îles d’Aix et d’Oléron dans une zone hautement stratégique d’un point de vue militaire.

L’artillerie du 17ème siècle ne permettait pas une portée suffisante des canons pour pleinement protéger la zone entre les fortifications des deux îles. Un premier projet de construction de Fort Boyard fut donc envisagé au beau milieu, puis finalement abandonné. Vauban, le grand ingénieur militaire, s’était fameusement élevé contre ce projet, par sa boutade à Louis XIV : « Sire, il serait plus facile de saisir la Lune avec les dents que de tenter en cet endroit pareille besogne ».

L’idée était également de protéger Rochefort, choisie en 1665 comme lieu de « refuge, de défense et d’approvisionnement » pour la Marine française.

L’Hermione, une reproduction de la fameuse frégate qui emporta le Général La Fayette vers les États-Unis en 1780 pour lui permettre de rejoindre la Guerre d’Indépendance, peut être visitée à l’Arsenal de Rochefort.

La construction de Fort Boyard commença finalement en 1804 pour 20 ans, avec d’intenses difficultés et de nombreuses interruptions.

A la fin du Second Empire, Fort Boyard fut utilisé comme prison.

C’est à présent le lieu de tournage d’une émission télévisée.

Retour à Aix. Cette île, sur laquelle les voitures sont interdites, est une destination prisée grâce aux nombreux ferries qui permettent de s’y rendre pour la journée.

L’église Saint Martin est un vestige du petit couvent établi à l’origine, suite à la donation de l’île par Isabelle de Châtelaillon à l’Ordre de Cluny en 1067.

L’église a subi les outrages des guerres, car l’histoire d’Aix est avant tout militaire. La France et l’Angleterre se sont affrontées sans relâche pour prendre cette île stratégique, et ce depuis le 12ème siècle. L’île devient même anglaise une quinzaine d’années pendant la Guerre de Cent Ans.

L’Angleterre prend possession de l’île en 1757 pour quelques semaines, et de nouveau en 1759 jusqu’en 1763. En 1809, la bataille de l’ile d’Aix entre les marines française et anglaise est épique mais les Britanniques ne démettent pas les forces françaises.

Vauban – lui encore – fait construire dès la reprise d’Aix, de nombreuses fortifications sur l’île.

Après la défaite de Waterloo, Napoléon passe ses derniers jours en terre française sur l’île d’Aix, avant son départ vers Sainte-Hélène. Son souvenir sur l’île d’Aix est encore fort, avec le musée napoléonien.

Le reste n’est que charmantes maisons basses aux façades colorées.

Et puis, il y a ce fort privé, tellement étrange, entre la côte et l’Ile d’Aix.