UN SOIR A L’OPÉRA

Parlons deux secondes de bougies.

Le sujet peut sembler bien futile, mais il ne l’est en réalité pas tant que cela, puisque l’engouement de nos sociétés occidentales pour le parfum d’intérieur participe directement à la pollution domestique.

La majorité des bougies présentes sur le marché actuel sont faites en cire minérale, la paraffine, qui n’est juste qu’un produit extrait de résidus solides du pétrole.

Formidable.

Leurs fragrances sont souvent des essences de synthèse, et ne sont d’ailleurs pas présentes dans toute la bougie : le tiers du dessus pour attirer le consommateur lors de l’achat, ou bien le long de la mèche uniquement, flirtons avec l’arnaque.

Formidable, encore.

Tout ceci explique les prix relativement bas pratiqués par une majorité de fabricants.

En ce qui me concerne, je préfère de loin acheter moins de bougies, mais de meilleure qualité, faites à base de cire végétale et de fragrances élaborées par un nez, à Grasse.

C’est le cas des bougies Un Soir à l’Opéra, pour lesquelles j’ai eu un véritable coup de foudre.

Je crois que mon coup de foudre concerne autant Katia, la fondatrice, que ses bougies.

Katia a vu son enfance bercée par l’opéra, puisque sa maman était artiste lyrique à l’Opéra de Paris et qu’enfant, Katia assistait aux répétitions et aux représentations, parfois perchée en secret et en coulisses entre deux-trois poulies.

Bercée par une telle enfance, il semble aujourd’hui d’une logique confondante que chaque bougie soit élaborée avec amour par Katia, sur la base d’un opéra en particulier. Ainsi, la bougie La Flûte Enchantée dégage-t-elle les fragrances de cèdre de la fameuse flûte. La Bayadère nous transporte en Inde par ses fragrances épicées et orientales. Don Giovanni joue avec l’encens des églises vénitiennes et l’odeur saline des canaux.

Parfumer son intérieur et en profiter pour faire découvrir l’art lyrique à ses enfants : merveilleuse combinaison.

 

jhdr

ptr

jhdr

jhdr

ptr

dav

jhdr

Un Soir A l’Opéra website

One thought on “UN SOIR A L’OPÉRA

  1. Merci pour cet article, j’irai découvrir ces merveilles lors d’un prochain voyage. A priori j’ai peut-être le plus de chance avec Casse-noisette, aimant plutôt les odeurs gourmandes. Belle découverte !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.