LE STYLE NE S’ACHÈTE PAS

Parce que le luxe ne réside absolument pas dans l’envol d’un prix, mais bien dans une qualité corrélée à un prix cohérent, je tenais à vous présenter une tenue qui ne m’a certes pas mise en situation de surendettement.

Le petit pull vient de Monoprix.

Le pantalon vient également de Monoprix.

Pour ceux qui ne vivent pas en France, Monoprix est le supermarché urbain dans lequel la Parisienne aime se perdre.

J’adore Monoprix, j’en ai déjà parlé, car on y trouve des petites merveilles alimentaires, décoratives et vestimentaires. Il suffit de tomber au bon moment, et de prendre le temps de regarder.

Par exemple chaque année, fin août, Monoprix édite une gamme de pulls en cachemire dont la qualité est tout aussi bonne que celle des pulls Eric Bompard (si,si, je vous assure puisque ma collection infinie de pulls, amassée depuis plus de dix ans comporte les deux marques, frileuse que je suis : que voulez-vous, chez moi le cachemire est forcément Bompard ou forcément Monoprix).

Je pense souvent à Inès de la Fressange lorsque je regarde les vêtements chez Monop’, car elle avait un jour expliqué que Monop’ lui avait sauvé la mise, ainsi que celle de ses filles lors de périodes noires, très noires – pour rappel un veuvage, une interdiction d’utiliser son propre nom et des galères financières à n’en plus pouvoir.

Monop’, c’est chouette parce que ça ne se prend pas au sérieux. Monop’, c’est chouette aussi parce qu’ils collaborent régulièrement avec des jeunes créateurs et que le résultat est souvent réussi.

Que l’on ait des moyens limités ou non, la magie de la tenue tient dans la coupe des vêtements, dans la qualité des matières et dans la parfaite accessoirisation.

Ici, un beau foulard dans les cheveux, et des ballerines jaunes qui rehaussent l’ensemble. Le foulard est certes un Petitjean Paris, les ballerines sont certes des Vuitton, mais honnêtement, cela aurait pu être n’importe quel foulard ou n’importe quelles ballerines de très bonne qualité, et l’effet aurait été similaire.

L’élégance, une fois encore, ne tient pas au prix de la tenue. L’élégance tient à une harmonie générale du cœur, de l’esprit et de l’extérieur que l’on veut bien présenter, que ce soit en Dior ou en Monoprix. En bref, à la qualité, intérieure et extérieure.

 

Marquis Paris - La Rochelle Fashion

Marquis Paris - La Rochelle Fashion

Marquis Paris - La Rochelle Fashion

Marquis Paris - La Rochelle Fashion

Marquis Paris - La Rochelle Fashion

Marquis Paris - La Rochelle Fashion

Pull et pantalon Monoprix – Ballerines Louis Vuitton – Foulard Petitjean Paris – Lunettes de soleil Ray Ban – Pull irlandais – Bracelets Compagnie Française de l’Orient et de la Chine