CHAALIS

Chaalis, c’est l’histoire presque millénaire d’un domaine sur lequel s’épanouissent les ruines d’une abbaye royale, une roseraie et un château. Et quelques canards. Chaalis, c’est une destination confidentielle – sauf pour les amoureux des collections Jacquemart-André – à une soixantaine de kilomètres de Paris.

L’abbaye royale, dont il ne reste que des ruines hormis la chapelle abbatiale Sainte-Marie, est fondée par Louis VI en 1136. Devenue au fil des siècles un centre économique et intellectuel important, l’abbaye reçoit de nombreux rois ainsi que des artistes italiens réputés.

Vendu comme bien national sous la Révolution, le domaine devient une résidence de chasse avant d’être acheté par Nélie Jacquemart en 1902.

A son décès, la demeure parisienne – le futur musée Jacquemart-André – et le domaine de Chaalis sont légués à l’Institut de France.

Il y a vraiment matière à s’émerveiller à Chaalis : des ruines majestueuses, un parc magnifique, une charmante chapelle, une roseraie et une orangeraie rafraichissantes et un beau château et des collections d’art. Et surtout une sérénité enveloppante.

Chaalis