PROFESSION : JONGLEUSE

Décidément, ce blog suscite moult interrogations autour de moi. Certaines personnes ne comprennent guère pourquoi, titulaire d’un diplôme d’avocat et d’un doctorat de droit, je persiste à vouloir faire vivre ce blog. Il s’agit là, selon elles, d’un gâchis de mes qualités intellectuelles et d’une perte de temps.

C’est amusant car je vois les choses d’une manière radicalement différente (grosse surprise, n’est-ce pas ?).

Entendons-nous bien. Je suis ravie d’être avocat. J’adore le droit. J’adore l’exercice intellectuel et j’y prends un plaisir infini. Tellement infini que j’ai pu me perdre pendant de nombreuses années dans l’ivresse et la sensation de contrôle que procure la jouissance intellectuelle.

Mais cette jouissance n’est qu’intellectuelle. Et, avec le recul, elle n’est – à mon sens – pas très significative au regard d’une vie. Me souviendrais-je, dans les derniers moments de ma vie, de ma thèse âprement soutenue, de ma nomination en tant qu’associée ou de la joie intégrale régulièrement ressentie sur mes dossiers ? Je ne crois pas. Je n’espère pas. Car cela signifierait que le reste n’était vraisemblablement pas si intéressant.

Pour autant, il est très difficile de lâcher l’intellect, car ce sacro-saint domaine est survalorisé dans nos sociétés et qu’il est au demeurant très rassurant, dans sa lumineuse rationalité.

Or la vie n’est pas rationnelle. La vie n’est pas un système de catégorisation. La vie, c’est un joyeux bazar dans lequel chacun essaye de faire au mieux avec les différentes ressources disponibles. Ces ressources sont certes intellectuelles, mais surtout humaines. Et même si l’on passe un nombre infini d’années à parfaire son éducation intellectuelle, il n’existe hélas aucune école de la vie permettant de parfaire sa complétude humaine.

Lorsque l’on lâche l’intellectuel pour aller vers la vie, c’est savoureux. Risqué, mais savoureux. Et j’espère bien que la dernière image que j’emmènerai avec moi dans l’au-delà sera le sourire de mes enfants (Joyeux ? Oui. Joyeux, en fait).

 

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Marquis Paris - La Réserve (Hotel & SPA)

Smoking YSL – Chemise Karl Lagerfeld – Escarpins Stella McCartney – Sac à main Dior