ACCORDS TOLTÈQUES

Voici une parfaite allégorie de ma vie…

 

Marquis Paris - Fashion Paris 2017

 

… envisager qu’une action soit potentiellement une erreur, considérer tous les tenants et aboutissants de l’action envisagée, mesurer les autres possibilités offertes à ce moment-là par la vie (… et sauter à deux pieds dans la réalisation de l’erreur tout en sachant que c’est une erreur).

Au-delà des petites et grandes erreurs que j’ai pu commettre (et que je continuerai à commettre, c’est évident), quatre règles de vie m’ont toujours immensément aidée au quotidien : les Accords Toltèques.

Il y en a quatre, et sont d’une simplicité enfantine :

Que votre parole soit impeccable : dire ce que l’on pense réellement, de manière mesurée et intègre est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Pour autant, c’est extrêmement important car les mots ont une charge, un poids et peuvent vite devenir du poison.

Quoi qu’il advienne, ne pas en faire une affaire personnelle : les actes et paroles des personnes autour de nous ne sont que le reflet de leurs propres histoires, traumas, colères ou réalités. Le prendre comme tel permet de prendre la distance nécessaire pour ne pas être blessé et potentiellement aider la personne en face de soi à sortir de certaines ornières émotionnelles.

Ne pas faire de suppositions : de la même manière, les actes et les paroles des personnes autour de nous ne sont que le produit de leur histoire, et leur appartiennent. Commencer à faire des suppositions sur les causes ou les raisons de tels actes ou paroles ou élaborer des hypothèses qui versent souvent dans le négatif est le meilleur moyen d’être malheureux et de passer à côté de la vérité émotionnelle des personnes autour de nous. Poser les vraies questions, communiquer sans y voir d’enjeu personnel permet tout de même de déminer beaucoup de problématiques émotionnelles.

Faire de son mieux : c’est toujours facile de refaire l’histoire a posteriori, de se dire que l’on aurait pu faire autrement… sauf qu’à ce moment-là, on a réagi avec les moyens émotionnels qui étaient à disposition. Accepter cette évidence permet d’éviter les regrets et la culpabilisation à outrance. Faire de son mieux, c’est envisager toutes les possibilités et faire au mieux avec les capacités dont on dispose à ce moment-là. Accepter cette évidence permet aussi cesser de courir après la perfection (qui, ça tombe bien, n’existe pas).

Même s’il est facile de comprendre intellectuellement ces Accords Toltèques, développés par un chaman mexicain, Miguel Ruiz, il est évidemment plus difficile de les descendre émotionnellement et de les vivre émotionnellement. Mais cela en vaut la peine.

Je vous laisse, je vais sauter dans une flaque 🙂

 

Marquis Paris - Fashion Paris 2017

Marquis Paris - Fashion Paris oct 2017

 

Marquis Paris - Fashion Paris oct 2017

Marquis Paris - Fashion Paris oct 2017

Marquis Paris - Fashion Paris oct 2017

Marquis Paris - Fashion Paris oct 2017

Blouse & lunettes de soleil Miu Miu – Pantalon vintage – Pochette Valentino – Chaussures Stella Luna