MITTELEUROPA

Pour accomplir un beau voyage dans le temps, rien de mieux qu’une immersion historique à Vienne, Prague et Budapest.

La visite de ces trois joyaux d’Europe Centrale permet de voyager en seulement quelques jours de l’époque médiévale à l’Art Nouveau, en passant par la période baroque.

La diversité des styles architecturaux permet d’appréhender la riche histoire de ces trois villes, qui firent belle figure au sein de l’Empire austro-hongrois.

Vienne en fut la capitale et l’on sent encore le bouillonnement politique, économique et culturel qui a agité cette belle ville.

A ce titre, on appréciera le style absolument baroque du château de Schönbrunn – qui ne doit finalement pas dégager de si bonnes ondes, puisque, si l’on en croit la petite histoire, Sissi s’y ennuyait ferme – pour parler poliment – et l’Aiglon, qui y est mort dans une solitude totale, avait pour seul ami un oiseau (qui est maintenant exposé empaillé – d’une gaité improbable, merci Schönbrunn pour ce réalisme historique).

Plus que le château en tant que tel, c’est la gloriette qui domine majestueusement le parc qu’il faut visiter, car l’atmosphère du lieu est très particulière et son point de vue sur la ville est incroyable.

A ce titre encore, on se délectera du Palais de la Sécession viennoise qui vient consacrer le fol essor de l’Art Nouveau, à la fois graphique et onirique.

La belle horloge astronomique médiévale de Prague est un tel bijou que la légende veut que l’on ait crevé les yeux de l’horloger qui la créa afin qu’il ne puisse pas la reproduire.

Enfin, on comprend pourquoi Budapest a été baptisée la Perle du Danube, avec sa ville haute et son château de Buda.

Et partout dans ces trois villes, les couleurs vives et bigarrées des bâtiments, l’héritage culturel, les théâtres et les opéras.

Si d’aventure, vous reliez ces trois villes par le train, dont le wagon-restaurant dispose encore effectivement d’un vrai restaurant avec nappes blanches et cuisine faite à la minute, alors le dépaysement sera complet.